Nicolas Le Roux

Professeur des Universités en Histoire moderne

Professeur des Universités
en Histoire moderne

n.le-roux
(@)orange.fr

Ecole Normale Supérieure de Fontenay-Saint-Cloud (1989), agrégation d’histoire (1992) ; doctorat en histoire (1997), sous la direction de Jean-Marie Constant (Université du Maine).
Maître de conférences à l’Université Paris-Sorbonne et membre du Centre Roland-Mousnier (1998-2007); habilitation à diriger des recherches (2006), garant: Denis Crouzet (Paris-Sorbonne); professeur à l’Université Lyon 2 (2007-2015); professeur à l’Université Paris 13 (2015-2021); professeur à Sorbonne Université et membre du Centre Roland-Mousnier (2021-).

Statut : Professeur des Universités

Composante : Centre Roland Mousnier (UMR 8596)

Rattachement : Sorbonne Université

E-mail : n.le-roux@orange.fr

Adresse institutionnelle :  CRM (UMR 8596), 1, rue Victor Cousin, 75005 Paris

Discipline : Histoire moderne

Thématiques de recherche :

  • Histoire socio-culturelle et politique du XVIe siècle;
  • Histoire de la société de cour et de la noblesse (honneur, fidélité, engagement);
  • Histoire de la guerre et de la violence (des guerres d'Italie aux guerres de Religion)

Axe(s) du laboratoire :

  • Axe 5 : Cultures du politique et du religieux de la Renaissance au XIXème siècle

Participations aux séminaires du CRM :

  • Séminaires d'Histoire Moderne et Contemporaine :
    • Séminaire d’Histoire socio-culturelle de la Renaissance
    • Séminaire d’Histoire politique et religieuse de la première modernité

Programmes de recherche, projets collectifs :

  • La paix des Dames, 1529 (2017-2021)

Sociétés savantes, comités de rédaction :

  • Président de l'Association des historiens modernistes des universités françaises
  • Directeur adjoint de la revue Histoire, économie et société
  • Codirecteur de la Bibliothèque d'histoire de la Renaissance (Classiques Garnier)

  • L2 Histoire du XVIe siècle: tolérance et intolérance dans l'Europe moderne
  • L3 Histoire du XVIe siècle: les guerres de Religion
  • Master: Histoire socio-culturelle et politique de la première modernité

Ouvrages :

  • Le Roux, Nicolas, Portraits d’un royaume. Henri III, la noblesse et la Ligue, Paris, Passés composés, 2020, 309 p.
  • Le Roux, Nicolas, Les guerres de Religion, Paris, Presses universitaires de France, « Que sais-je ? », 2016, 128 p. ; 2e éd. 2018
  • Le Roux, Nicolas, 1515. L’invention de la Renaissance, Paris, Armand Colin, 2015, 309 p.
  • Le Roux, Nicolas, Le crépuscule de la chevalerie. Noblesse et guerre au siècle de la Renaissance, Ceyzérieu, Champ Vallon, « Époques », 2015, 416 p.
  • Le Roux, Nicolas, Guerres et paix de Religion, 1559-1598, Paris, Belin, 2014, 217 p.
  • Le Roux, Nicolas, Le Roi, la Cour, l’État, de la Renaissance à l’Absolutisme, Seyssel, Champ Vallon, « Époques », 2013, 400 p.
  • Le Roux, Nicolas, Les guerres de Religion (1559-1629), Paris, Belin, « Histoire de France », 2009, 607 p. ; 2e éd. 2014.
  • Le Roux, Nicolas, Un régicide au nom de Dieu. L’assassinat d’Henri III (1er août 1589), Paris, Gallimard, « Les Journées qui ont fait la France », 2006, 457 p. ; rééd. corrigée : « Folio Histoire », 2017, 579 p.
  • Le Roux, Nicolas, La Faveur du roi. Mignons et courtisans au temps des derniers Valois (vers 1547-vers 1589), Seyssel, Champ Vallon, « Époques », 2001, 808 p. ; rééd. « Les classiques de Champ Vallon », 2013.

Direction d’ouvrages et de numéros de revues :

  • Faire de l’histoire moderne, Paris, Classiques Garnier, « Rencontres », 2020, 382 p.
  • Henri III roi de Pologne : Seizième siècle, n° 14, 2018.
  • (avec Martin Wrede) Noblesse oblige. Identités et engagements aristocratiques à l’époque moderne, Rennes, PUR, 2017, 198 p.

Articles :

    • Fagnart, Laure, Le Roux, Nicolas, « La rencontre de juillet-août 1529 », dans Jonathan Dumont, Laure Fagnart, Pierre-Gilles Girault et Nicolas Le Roux (dir.), La paix des Dames 1529, Tours, Presses universitaires François-Rabelais, 2021, p. 63-76.
    • Le Roux, Nicolas, « Un vice-roi d’Écosse auvergnat. Les vies de Jean Stuart, duc d’Albany (1482-1536) », dans Laurent Bourquin, Olivier Chaline, Michel Figeac et Martin Wrede (dir.), Noblesses en exil. Les migrations nobiliaires entre la France et l’Europe (XVe-XIXe siècle), Rennes, PUR, 2021, p. 107-122.
    • Le Roux, Nicolas, « Les guerres de religion ont bien eu lieu », dans Dominique Barjot, Anna Bellavitis, Bertrand Haan et Olivier Feirtag (dir.), Regards croisés sur l’historiographie française aujourd’hui, Paris, SPM, 2020, p. 63-75.
    • Le Roux, Nicolas, « Histoire moderne », dans Yann Potin et Jean-François Sirinelli (dir.), Générations historiennes, Paris, CNRS éditions, 2019, p. 545-555.
    • Le Roux, Nicolas, « Mariages princiers et rivalités internationales. Le long chemin des noces de Mézières », dans Hugues Daussy, Isabelle His et Jean Vignes (dir.), 1570. Le mariage des arts au cœur des guerres de religion, Paris, H. Champion, 2019, p. 99-124.
    • Le Roux, Nicolas, « Conclusion », dans Gautier Mingous et Aurélien Roulet (dir.), Gouverner les villes en temps de crise. Urgences militaires et sanitaires aux XVIe et XVIIe siècles, Louvain-la-Neuve, Presses universitaires de Louvain, 2019, p. 171-173.
    • Le Roux, Nicolas, « Couples en guerres de Religion », Parlement[s], Revue d’histoire politique, n° 30 (Couples en politique), 2019, p. 25-42.
    • Le Roux, Nicolas, « Préface : Madeleine Foisil, Gouberville et l’invention du for privé », dans Madeleine Foisil, Le Sire de Gouberville, Paris, Flammarion, « Champs », 2018, p. 9-25.
    • Le Roux, Nicolas, « Miracles contre miracles. Henri IV face à la Ligue (1589-1590) », dans Philippe Desmette et Philippe Martin (dir.), Le miracle de guerre dans la chrétienté occidentale, Paris, Maisonneuve et Larose/Hémisphères, 2018, p. 125-138.
    • Le Roux, Nicolas, « Jeu royal. Société de cour et culture chevaleresque à la Renaissance », dans Delphine Carrangeot, Bruno Laurioux et Vincent Puech (dir.), Rituels et cérémonies de cour, de l’Empire romain à l’âge baroque, Villeneuve-d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2018, p. 129-140.
    • Le Roux, Nicolas, « Régicide : une fonction à risque », dans Christophe Charle et Daniel Roche (dir.), L’Europe. Encyclopédie historique, Le Méjan, Actes Sud, 2018, p. 699-701.
    • Le Roux, Nicolas, « Von der Desakralisierung zum Königsmord : Die Ermordung von Henri III. (1589) », dans Lena Oetzel et Kerstin Weiand (dir.), Defizitäre Souveräne. Herrscherlegitimationen im Konflikt, Francfort-New York, Campus, 2018, p. 170-190.
    • Le Roux, Nicolas, « Des bourgeois et des princes. Paris, 1614-1617 », Dix-septième siècle, n° 276 (1617. Le coup d’État de Louis XIII), 2017, p. 463-476.
    • Le Roux, Nicolas, « Jeux de frontière : François Ier et les Pays-Bas méridionaux », dans Laure Fagnart et Isabelle Lecocq (dir.), Arts et artistes du Nord à la cour de François Ier, Paris, Picard, 2017, p. 15-32.
    • Le Roux, Nicolas, « Mobilisation religieuse et engagement partisan. Chronique d’un régicide annoncé (1589) », dans Joël Cornette et Anne-Marie Helvétius (dir.), La mort des rois. De Sigismond (523) à Louis XIV (1715), Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes, 2017, p. 69-95.
    • Le Roux, Nicolas, « Introduction : Aux âmes bien nées… Les obligations du sang », dans Nicolas Le Roux et Martin Wrede (dir.), Noblesse oblige. Identités et engagements aristocratiques à l’époque moderne, Rennes, PUR, 2017, p. 7-23.
    • Le Roux, Nicolas, « Rivalités nobiliaires, solidarités urbaines et mobilisation catholique. La Ligue dans le centre du royaume (Berry, Orléanais, Touraine) », dans Serge Brunet (dir.), La Sainte Union des catholiques de France et la fin des guerres de Religion (1576-1629), Paris, Classiques Garnier, 2016, p. 51-94.
    • Le Roux, Nicolas, « Henri IV, le roi du miracle », dans Colette Nativel (dir.), Henri IV. Art et pouvoir, Rennes-Tours, PUR-Presses universitaires François-Rabelais, 2016, p. 13-25.
    • Le Roux, Nicolas, « Henri au pays des Sarmates (1573-1574) », dans Jaroslaw Dumanowski, Michel Figeac et Daniel Tollet (dir.), France-Pologne. Contacts, échanges culturels, représentations (fin XVIe-fin XIXe siècle), Paris, H. Champion, 2016, p. 17-34.
    • Le Roux, Nicolas, « Factions et associations nobiliaires à la naissance de la Ligue », dans Malina Stefanovska et Adrien Paschoud (dir.), Littérature et politique. Factions et dissidences de la Ligue à la Fronde, Paris, Classiques Garnier, 2015, p. 17-35.
    • Le Roux, Nicolas, « L’épreuve de la vertu. Condition nobiliaire et légitimation de l’honorabilité au XVIe siècle », dans Jean-Philippe Genet (dir.), La légitimité implicite (Le pouvoir symbolique en Occident (1300-1640), I), Paris-Rome, Publications de la Sorbonne-École française de Rome, 2015, 2 vol., t. II, p. 57-72.
    • Le Roux, Nicolas, « Mourir en barbares et gladiateurs. Violence et discipline sociale à la cour des derniers Valois », dans Bernard Andenmatten, Armand Jamme, Laurence Moulinier-Brogi et Marilyn Nichoud (dir.), Passions et pulsions à la cour (Moyen Âge – Temps modernes), Florence, SISMEL-Ed. del Galluzzo, 2015, p. 235-255.
    • Le Roux, Nicolas, « Le service de Dieu et le bien de l’État. Fidélités et engagements nobiliaires en 1589 », dans Sylvie Daubresse et Bertrand Haan (dir.), La Ligue et ses frontières. Engagements catholiques à distance du radicalisme à la fin des guerres de Religion, Rennes, PUR, 2015, p. 75-91.
    • Le Roux, Nicolas, « “Je vis retiré en ma maison comme estant desja au nombre des mortz.” Les ministres d’Henri III et l’expérience de la disgrâce », dans Marie Barral-Baron, Marie-Clarté Lagrée et Mathieu Lemoine (dir.), Les stratégies de l’échec. Enquêtes sur l’action politique à l’époque moderne, Paris, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 2015, p. 95-112.
    • Le Roux, Nicolas, « Les joutes d’Ainay (mai 1500) », dans Alexis Charansonnet, Jean-Louis Gaulin, Pascale Mounier et Susanne Rau (dir.), Lyon, entre Empire et Royaume (843-1601), Paris, Classiques Garnier, 2015, p. 536-541.
    • Le Roux, Nicolas, « La Saint-Barthélemy à Lyon (1572) », dans Alexis Charansonnet, Jean-Louis Gaulin, Pascale Mounier et Susanne Rau (dir.), Lyon, entre Empire et Royaume (843-1601), Paris, Classiques Garnier, 2015, p. 627-635.
    • Le Roux, Nicolas, « La vraie gloire ne s’acquiert que par les armes. Sully, la noblesse et la guerre », Albineana, n° 26 (Sully, le ministre et le mécène), 2014, p. 153-170.
    • Le Roux, Nicolas, « L’héroïsme impossible des derniers Valois », dans Martin Wrede (dir.), Die Inszenierung der heroischen Monarchie. Frühneuzeitliches Königtum zwischen ritterlichem Erbe und militärischer Herausforderung, Munich, Oldenbourg, 2014, p. 152-169.
    • Le Roux, Nicolas, « A Time of Frenzy: Dreams of Union and Aristocratic Turmoil (1610-1615) », dans Margaret M. McGowan (dir.), Dynastic Marriages 1612/1615: A Celebration of the Habsburg and Bourbon Unions, Farnham, Ashgate, 2013, p. 19-38.
    • Le Roux, Nicolas, « Le glaive et la chair. Le pouvoir et son incarnation au temps des derniers Valois », Chrétiens et Sociétés, n° spécial : La vocation du Prince. L’engagement entre devoir et vouloir (XVIe-XVIIe siècles), 2013, p. 61-83.
    • Le Roux, Nicolas, « La cour de Lorraine », dans Olivier Christin (dir), Un nouveau monde. Naissance de la Renaissance en Lorraine, catalogue de l’exposition du musée Lorrain (Nancy, 4 mai-4 août 2013), Paris-Nancy, Somogy-musée Lorrain, 2013, p. 28-43.
    • Le Roux, Nicolas, « Duel, défi, assassinat. Noblesse et culture de la violence (fin XVIe siècle-début XVIIe siècle) », dans Denis Bjaï et Myriam White-Le Goff (dir.), Le Duel entre justice des hommes et justice de Dieu, du Moyen Âge au XVIIe siècle, Paris, Classiques Garnier, 2013, p. 59-78.
    • Le Roux, Nicolas, « Consommation de luxe et politique somptuaire au temps d’Henri III », dans Nadège Sougy (dir.), Luxes et internationalisation (XVIe-XIXe siècles), Neuchâtel, Alphil-Presses universitaires suisses, 2013, p. 53-65.
    • zum Kolk, Caroline, Le Roux, Nicolas, « L’historiographie de la cour en France », dans Marcello Fantoni (dir.), The Court in Europe, Rome, Bulzoni, 2012, p. 89-107 ; rééd : http://cour-de-france.fr/article2927.html
    • Le Roux, Nicolas, « Mettre la main à la plume. Information, mobilisation et conciliation à l’aube de la Ligue », dans Jérémie Foa et Paul-Alexis Mellet (dir.), Le bruit des armes. Mises en formes et désinformations en Europe pendant les guerres de Religion (1560-1610), Paris, H. Champion, 2012, p. 233-257.
    • Le Roux, Nicolas, « Le colloque de Poissy et les racines des libertés de conscience et de culte », dans Colloque de Poissy 2011. Au cœur de la laïcité : dialogue et tolérance, Paris, Mare & Martin, 2012, p. 55-64.
    • Le Roux, Nicolas, « Les politiques de la magnificence à la cour de Catherine de Médicis et d’Henri III », dans Fabien Salesse (dir.), Le bon historien sait faire parler les silences. Hommages à Thierry Wanegffelen, Toulouse, Méridiennes, 2012, p. 61-75.
    • Le Roux, Nicolas, « Le colloque de Poissy : l’invention du dialogue interconfessionnel en France », dans Commémoration du colloque de Poissy 1561/2011. Catholiques et protestants : dialogue et tolérance, Poissy, Musée d’art et d’histoire de Poissy, 2011, p. 13-54.
    • Le Roux, Nicolas, « “Il est impossible de tenir les langues des hommes bridées”. Opinion commune et autorité monarchique au temps des troubles de religion », dans Laurent Bourquin, Philippe Hamon, Pierre Karila-Cohen et Cédric Michon (dir.), S’exprimer en temps de troubles. Conflits, opinion(s) et politisation de la fin du Moyen Âge au début du XXe siècle, Rennes, PUR, 2011, p. 63-78.
    • Le Roux, Nicolas, « Pouvoir royal, noblesse de cour et autorité locale. La Normandie au temps d’Henri III », dans Ariane Boltanski et Alain Hugon (dir.), Les Noblesses normandes (XVIe-XIXe siècle), Rennes, PUR, 2011, p. 93-110.
    • Le Roux, Nicolas, « “Je servis Sa Majesté en homme de bien.” Honneur et constance à la fin du XVIe siècle », dans Hervé Drévillon et Diego Venturino (dir.), Penser et vivre l’honneur à l’époque moderne, Rennes, PUR, 2011, p. 189-200.
    • Le Roux, Nicolas, « Le roi, le pardon et l’oubli. Faire la paix au temps des guerres de Religion », dans Évelyne Scheid-Tissinier et Thierry Rentet (dir.), Figures politiques du pardon. De l’Antiquité à la Renaissance, Paris, Nolin, 2011, p. 151-177.
    • Le Roux, Nicolas, « Henri III et ses mignons : mythe et réalité », dans Fêtes et Crimes à la Renaissance : la cour d’Henri III, catalogue de l’exposition du château royal de Blois, Paris, Somogy, 2010, p. 36-43.
    • Le Roux, Nicolas, « Luxus, Freigebigkeit und Macht in Krisenzeit: die Politik der Prachtentfaltung am Hof der letzten Valois », dans Werner Paravicini (dir.), Luxus und Integration. Materielle Hofkultur Westeuropas vom 12. bis zum 18. Jahrundert, Munich, Oldenbourg, 2010, p. 235-250.
    • Le Roux, Nicolas, « Les “armes de mon sexe”. Solidarités nobiliaires et engagement féminin au temps des guerres de Religion », dans Philippe Nivet et Marion Trévisi (dir.), Les Femmes et la guerre de l’Antiquité à 1918, Paris, Economica, 2010, p. 185-202.
    • Le Roux, Nicolas, « “Il est arrivé quelque désordre en Espagne…” L’affaire La Rochepot (1601) », dans Lucien Bély et Géraud Poumarède (dir.), L’Incident diplomatique, XVIe-XVIIIe siècle, Paris, Pedone, 2010, p. 81-92.
    • Le Roux, Nicolas, « “Justice, Justice, Justice, au nom de Jésus-Christ”. Les princesses de la Ligue, le devoir de vengeance et l’honneur de la maison de Guise », dans Armel Nayt-Dubois et Emmanuelle Santinelli-Foltz (dir.), Femmes de pouvoir et pouvoir des femmes dans l’Occident médiéval et moderne, Valenciennes, Presses universitaires de Valenciennes, 2009, p. 439-458.
    • Le Roux, Nicolas, « Un prince “obligé de droit divin”. Les engagements du duc de Mercœur sous le règne d’Henri III », dans Emmanuel Buron et Bruno Méniel (dir.), Le duc de Mercœur. Les armes et les lettres (1558-1602), Rennes, PUR, 2009, p. 27-74.
    • Le Roux, Nicolas, « Le traumatisme et l’espérance. Les premières réactions à la “prodigieuse et monstrueuse mort” d’Henri III », Temporalités, n° 5 (L’Événement tragique aux époques moderne et contemporaine. Définitions, représentations), 2009, p. 61-78.
    • Le Roux, Nicolas, « Aspects de la culture visuelle à la cour des derniers Valois », dans Marie-France Auzepy et Joël Cornette (dir.), Des images dans l’histoire, Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes, 2008, p. 75-117.
    • Le Roux, Nicolas, « La maison du roi sous les premiers Bourbons. Institution sociale et outil politique », dans Chantal Grell et Benoît Pellistrandi (dir.), Les Cours de France et d’Espagne au XVIIe siècle, Madrid, Casa de Velázquez, 2007, p. 13-40.
    • Le Roux, Nicolas, « La mort d’un roi, la fin d’une dynastie. Le double assassinat d’Henri III », dans Martin Wrede et Horst Carl (dir.), Zwischen Schande und Ehre. Erinnerungsbrüche und die Kontinuität des Hauses. Legitimationsmuster und Traditionsverständnis des frühneuzeitlichen Adels in Umbruch und Krise, Mayence, Philipp von Zabern, 2007, p. 425-443.
    • Le Roux, Nicolas, « Associations nobiliaires et processus de recomposition. Les avatars de l’entourage de François, duc d’Anjou », dans David Bates et Véronique Gazeau (dir.), Liens personnels, réseaux, solidarités en France et dans les îles Britanniques (XIe-XXe siècle), Paris, Publications de la Sorbonne, 2006, p. 169-197.
    • Le Roux, Nicolas, « Servir un roi méconnaissable. Les incertitudes de la noblesse au temps de Montaigne », dans Philippe Desan (dir.), Montaigne politique, Paris, H. Champion, 2006, p. 155-174.
    • Le Roux, Nicolas, « La Saint-Barthélemy des Italiens n’aura pas lieu. Un mémoire envoyé à Catherine de Médicis en 1573 », dans Pouvoirs, contestations et comportements dans l’Europe moderne. Mélanges en l’honneur du professeur Yves-Marie Bercé, études réunies par Bernard Barbiche, Jean-Pierre Poussou et Alain Tallon, Paris, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 2005, p. 165-183.
    • Le Roux, Nicolas, « Henri III and the Rites of Monarchy », dans J. Ronnie Mulryne, Helen Watanabe-O’Kelly et Margaret Shewring (dir.), Europa Triumphans : Court and Civic Festivals in Early Modern Europe, Aldershot, Ashgate, 2004, 2 vol., t. I, p. 116-121.
    • Le Roux, Nicolas, « Honneur et fidélité. Les dilemmes de l’obéissance nobiliaire au temps des troubles de Religion », Nouvelle revue du seizième siècle, XXII-1 (Métaphysique et politique de l’obéissance dans la France du XVIe siècle), 2004, p. 127-146.
    • Le Roux, Nicolas, « Guerre civile, entreprises maritimes et identité nobiliaire : les imaginations de Guy de Lanssac (1544-1622) », Bibliothèque d’humanisme et Renaissance, LXV-3, 2003, p. 529-569.
    • Le Roux, Nicolas, « La Cour dans l’espace du palais. L’exemple de Henri III », dans Marie-France Auzepy et Joël Cornette (dir.), Palais et Pouvoir, de Constantinople à Versailles, Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes, 2003, p. 229-267 ; rééd. : http://cour-de-france.fr/article266.html.
    • Le Roux, Nicolas, « De Béthulie à Jéricho. La Rochelle d’un siège à l’autre, 1573-1628 », Les villes symboles, Les Cahiers de la Paix, n° 9, 2003, p. 115-131.
    • Le Roux, Nicolas, « The Politics of Festivals at the Court of the Last Valois », dans J. Ronnie Mulryne et Elizabeth Goldring (dir.), Court Festivals of the European Renaissance: Art, Politics and Performance, Aldershot, Ashgate, 2002, p. 101-117.
    • Le Roux, Nicolas, « Codes sociaux et culture de cour à la Renaissance », Le Temps des savoirs. Revue interdisciplinaire de l’Institut universitaire de France, n° 4 (Le Code), 2002, p. 131-148 ; rééd : http://cour-de-france.fr/article265.html.
    • Le Roux, Nicolas, « La religion des courtisans dans la France de la Renaissance », dans Klaus Malettke et Chantal Grell (dir.), Hofgesellschaft und Höflinge an europäischen Fürstenhöfen in der Frühen Neuzeit (15.-18. Jh). Société de cour et courtisans dans l’Europe de l’époque moderne (XVe-XVIIIe siècle), Münster, LIT Verlag, 2002, p. 507-524.
    • Le Roux, Nicolas, « Société de cour et pouvoir princier à la Renaissance », dans Jean-Pierre Poussou (dir.), La Renaissance, Paris, SEDES, 2002, p. 146-194.
    • Le Roux, Nicolas, « “Ce sont les rois qui ont les jettons à la main”. Henri IV, la noblesse et la guerre autour de 1600 », Cahiers d’histoire, XLVI-2 (Le Traité de Lyon, 1601), 2001, p. 243-265
    • Le Roux, Nicolas, « Les négociateurs royaux en France pendant les guerres de Religion », dans Heinz Duchhardt et Patrice Veit (dir.), Krieg und Frieden im Übergang vom Mittelalter zur Neuzeit. Theorie – Praxis – Bilder. Guerre et Paix du Moyen Age aux Temps Modernes. Théorie – Pratiques – Représentations, Mayence, Philipp von Zabern, 2000, p. 119-136.
    • Le Roux, Nicolas, « Élites locales et service de la Couronne au XVIe siècle : l’exemple de la noblesse de Touraine », dans Chantal Grell et Arnaud Ramière de Fortanier (dir.), Le Second Ordre : l’idéal nobiliaire. Hommage à Ellery Schalk, Paris, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 1999, p. 153-167.
    • Le Roux, Nicolas, « La Fortune, la vertu et l’Occasion : l’idéologie nobiliaire et la sémantique de l’action à la fin du XVIe siècle », dans André Bazzana (dir.), Châteaux, nobles et aventuriers, Bordeaux, Centre de recherches sur les origines de la civilisation de l’Europe moderne et contemporaine/Université Michel de Montaigne-Bordeaux III, 1999, p. 111-137.
    • Le Roux, Nicolas, « Représentation diplomatique et guerre couverte : la mission du comte de La Rochepot, ambassadeur en Espagne pour l’application du traité de Vervins », dans Claudine Vidal et Frédérique Pilleboue (dir.), La Paix de Vervins. 1598, Laon, Société archéologique et historique de Vervins et de la Thiérache, Fédération des Sociétés d’Histoire et d’Archéologie de l’Aisne, 1998, p. 185-228.
    • Le Roux, Nicolas, « Courtisans et favoris : l’entourage du prince et les mécanismes du pouvoir dans la France des guerres de Religion », Histoire, économie et société, XVII-3, 1998, p. 377-387
    • Le Roux, Nicolas, « Le point d’honneur, la faveur et le sacrifice. Recherches sur le duel des mignons d’Henri III », Histoire, économie et société, XVI-4, 1997, p. 579-595
    • Le Roux, Nicolas, « L’exercice de la fidélité entre loyauté et rébellion. Le parcours politique du maréchal de la Ligue Claude de La Châtre », Revue d’histoire moderne et contemporaine, XLIII-2, 1996, p. 195-213.
    • Le Roux, Nicolas, « The Catholic Nobility and Political Choice during the League: The Case of Claude de La Châtre (1585-1594) », French History, VIII-1, 1994, p. 34-50.

Publications de l'année 2019

Boudjaaba Fabrice, Bournova Eugenia, Gasperoni Michaël et Gourdon Vincent, 2019, « Le mariage dans le pourtour méditerranéen de l’Europe : du modèle à la comparaison. Introduction », Bulletin de correspondance hellénique moderne et contemporain, 2019, vol. 1, no 1.
Gourdon Vincent, 2019, « Demografia storica e storia (quantitativa) della famiglia: un dialogo complicato lungo mezzo secolo » dans Michaël Gasperoni et Alessio Fornasin (eds.), Dalla fonte al database: per una storia economica e sociale delle popolazioni del passato, San Marino, Centro Sammarinese di Studi Storici, p. 17‑40.
Gasperoni Michaël, Gourdon Vincent et Grange Cyril (eds.), 2019, Les mariages mixtes dans les sociétés contemporaines. Diversité religieuse, différences nationales, Rome, Viella.
Gasperoni Michaël, 2019, « L’émergence des unions mixtes entre juifs et catholiques : le cas de Mantoue dans la seconde moitié du XIXe siècle » dans Michaël Gasperoni, Vincent Gourdon et Cyril Grange (eds.), Les mariages mixtes dans les sociétés contemporaines. Diversité religieuse, différences nationales, Rome, Viella, p. 155‑192.

Publications de l'année 2018

Charrier Philippe, Clavandier Gaëlle, Gourdon Vincent, Rollet Catherine et Sage-Pranchère Nathalie (eds.), 2018, Morts avant de naître: la mort périnatale, Tours, Presses universitaires François Rabelais, 437 p.
Gourdon Vincent, 2018, « Les familles françaises avant la Grande Guerre : des normes et des pratiques en mutation » dans Familles à l’épreuve de la guerre, Paris, Somogy / Musée de la Grande Guerre, p. 19‑31.
Gourdon Vincent, 2018, « Prénommer pendant la Première Guerre Mondiale » dans Familles à l’épreuve de la guerre, Paris, Somogy / Musée de la Grande Guerre, p. 106‑115.
Garnier Thyphaine, Gourdon Vincent et Robin Isabelle, 2018, « Le recensement de Paris. Août-septembre 1914 » dans Familles à l’épreuve de la guerre, Paris, Somogy / Musée de la Grande Guerre, p. 60‑69.
Gourdon Vincent et Sage Pranchère Nathalie, 2018, « Enregistrer et gérer mort-nés et fausses-couches en France (époque moderne-XIXe siècle) » dans Philippe Charrier (ed.), Morts avant de naître. La mort périnatale, Tours, Presses universitaires François Rabelais, p. 44‑61.
Alfani Guido et Gourdon Vincent, 2018, « Crises démographiques : épreuves de civilisation » dans Christophe Charle et Daniel Roche (eds.), L’Europe. Encyclopédie historique, Arles, Actes Sud, p. 899‑901.
Gourdon Vincent et Krampl Ulrike, 2018, « Divorce : une progression à pas comptés » dans Christophe Charle et Daniel Roche (eds.), L’Europe. Encyclopédie historique, Arles, Actes Sud, p. 539‑543.
Gourdon Vincent et Ruggiu François-Joseph, 2018, « Mariages, unions informelles, métissages : au cœur des sociétés coloniales », Annales de Démographie historique, 2018, no 1, p. 13‑20.
Gourdon Vincent et Ruggiu François-Joseph (eds.), 2018, « Mariages coloniaux. Unions et liens familiaux dans les empires européens, XVIIIe-XXe siècles », Annales de Démographie historique, 2018, no 1.
Gourdon Vincent et Sage Pranchère Nathalie, 2018, « Enregistrement et prise en charge des foetus et mort-nés en France du XVIIe au début du XXe siècle » dans Morts avant de naître. La mort périnatale, Tours, Presses universitaires François Rabelais, p. 41‑64.
Alfani Guido, Gourdon Vincent, Munno Cristina et Robin Isabelle, 2018, « Parrainage et compérage : de nouveaux outils au service d’une histoire sociale des espaces européens et coloniaux », Histoire, economie societe, 2018, 37e année, no 4, p. 4‑17.

Publications de l'année 2017

Boudjaaba Fabrice et Gourdon Vincent, 2017, « Mobilité urbaine et service domestique à Charleville (années 1850-1870) » dans Isidro Dubert et Vincent Gourdon (eds.), Inmigración, trabajo y servicio doméstico en la Europa urbana, siglos XVIII-XX, Madrid, Casa de Velázquez, p. 197‑223.
Gourdon Vincent, 2017, « Should Abandoned Children Be Baptised? The French Case, the 16th to the Early 20th Century » dans Nicoleta Roman (ed.), Orphans and Abandoned Children in European History, Sixteenth to Twentieth Centuries, Oxford, Routledge, p. 39‑60.
Gourdon Vincent et Podesta Gian-Luca (eds.), 2017, « Populations coloniales » dans Per una storia della popolazione italiana nel Novecento, Udine, Forum.
Gourdon Vincent, 2017, « Les mutations du modèle de parrainage à Rome dans le dernier siècle des Etats Pontificaux » dans Angela Carbone (ed.), Scritti in Onore di Giovanna Da Molin. Popolazione, famiglia e società in età moderna, Bari, Cacucci, p. 229‑249.
Dubert Isidro et Gourdon Vincent, 2017, « Introducción. Útiles, métodos, enfoques, resultados » dans Isidro Dubert et Vincent Gourdon (eds.), Inmigración, trabajo y servicio domestico en la Europa urbana, siglos XVIII-XX, Madrid, Casa de Velazquez, p. 1‑20.
Barusse de Luca Virginie, Gourdon Vincent et Sage Pranchère Nathalie, 2017, « Catherine Rollet (1942-2016), démographe et historienne de l’enfance », Annales de Démographie historique, 2017, no 2, p. 5‑12.
Dubert Isidro et Gourdon Vincent (eds.), 2018, Inmigración, trabajo y servicio domestico en la Europa urbana, siglos XVIII-XX, Madrid, Casa de Velazquez, 293 p.
Gourdon Vincent et Robin Isabelle, 2017, « Parrains et voisins? Espace et parrainage en banlieue parisienne au XIXe siècle », Dubrovnik annals, 2017, no 21, p. 47‑72.