Marion Philip

Doctorante, ATER en Histoire moderne

marion.philip2
(@)gmail.com

Après un master de recherche à Sorbonne Université, et avoir obtenu l’agrégation d’histoire en 2013, Marion Philip a enseigné deux ans dans le secondaire, en tant que stagiaire, puis titulaire. Elle a obtenu un contrat doctoral à Sorbonne Université en 2015, pour son projet de recherche “Sexualité et masculinités à Paris 1600-1750”, avec mission d’enseignement. Depuis 2018, elle est ATER à Sorbonne Université.

Thèse

Sexualité et Masculinités à Paris (1600-1750)

Sous la direction de

François-Jospeh Ruggiu

CRNS/Sorbonne Université

Sylvie Steinberg

École des Hautes études
en sciences sociales

Le projet de recherche “Sexualité et Masculinités à Paris (1600-1750)” s’inscrit dans la toute récente préoccupation des chercheurs français pour les identités masculines. L’objectif est d’étudier l’interaction entre les comportements sexuels des hommes et le processus d’identification masculine, ce que ces comportements nous disent des rapports entre les sexes, des normes sexuelles et sociales et de leur appropriation différenciée par les hommes. Pour mener cette étude, un corpus de littérature médicale, morale et juridique, ainsi que d’écrits personnels est mobilisé. Mais le cœur du projet repose sur les archives de l’Officialité parisienne entre 1600 et 1750, où apparaissent à la fois la sexualité des clercs, mais surtout de laïcs. Ces sources, d’une grande richesse, nous dévoilent les pratiques et discours sexuels d’hommes et de femmes issus de catégories sociales très diverses.

Statut : Doctorante, ATER

Année du début de la thèse : 2015

Composante : École doctorale 2 (ED 188) : « Histoire moderne et contemporaine »

Rattachement : Sorbonne Université

E-mail : marion.philip2@gmail.com

Adresse institutionnelle :  CRM (UMR 8596), 1, rue Victor Cousin, 75005 Paris

Discipline : Histoire moderne

Thématiques de recherche :

  • Histoire du genre
  • Histoire de la sexualité
  • Histoire de la justice ecclésiastique
  • Histoire des masculinités

Axe(s) du laboratoire :

  • Axe 1 : Démographie, Familles, Sociétés

Participations aux séminaires du CRM :

  • Séminaires d'Histoire Moderne et Contemporaine :
    • Séminaire d’Histoire de la famille et des populations Société, Parenté, Migrations, Enfance, Genre, Sexualités, Santé

Activités de recherches :

  • Groupes de recherche et responsabilités administratives
    • Membre du groupe de recherche Histoire du Genre, du Centre de Recherches Historiques (EHESS, CNRS).
    • Membre et représentante des doctorants au sein du laboratoire de recherche Institut de Recherche sur les Civilisations de l’Occident Moderne (IRCOM), élue en 2017 et en 2019.
    • Membre associée du Centre Roland Mousnier (CNRS/UMR 8596).

  • Organisation de manifestations scientifiques
    • Co-organisation de la journée d’étude doctorale du groupe de recherche Histoire du Genre du CRH, « Le genre en histoire », Paris, 24 février 2017.
    • Co-organisation de la journée d’étude doctorale du groupe de recherche Histoire du Genre, CRH, Paris, 28 mai 2018.
    • Co-organisation d’une résidence d’écriture de doctorants travaillant en histoire du genre, afin de rédiger un ensemble d’articles à plusieurs mains, publiés dans la revue du CRH, qui s’est tenu à Saint-Malo du 3 au 7 juin 2019 et a été financée par le CRH.

  • Ateliers doctoraux
    • 2019-2021 : Co-création et co-organisation du séminaire des doctorants d’histoire moderne du Centre Roland Mousnier, intitulé « Seize-Dixhuict », une fois par mois : https://seizedixhuit.hypotheses.org/programme.
    • 2016-2021 : Co-organisation et participation à l’atelier doctoral d’histoire du genre de l’EHESS, une fois par mois, https://ateliergenre.hypotheses.org/1
    • 2016-2017 : Création et organisation avec Laura Balzer d’un atelier doctoral dédié à l’histoire du genre, accueilli pour l’année universitaire 2017-2018 par l’EHESS.

       

  • Histoire de la France au XVIIIe siècle (L1)
  • Histoire de Paris 1660-1789 (L3)

Communications sans publication :

  • « De rage et de dépit : le genre au service de l’analyse du procès en nullité de mariage pour impuissance de Marie Catherine Chardon et Nicolas Sené (1736). », journée d’étude doctorale du groupe « Histoire du Genre » du Centre de Recherche Historique (CRH), de l’EHESS, Paris, 24 février 2017.
  • « Puissance sexuelle, puissance maritale : la sexualité conjugale au cœur de l’exercice du pouvoir domestique à Paris au XVIIIe siècle. », journée d’étude « Le gouvernement domestique en France : entre idéal et trahison », organisée par le Centre de Recherche Universitaire Lorrain d’Histoire, Metz, 28 avril 2017.
  • « Sexuality and Masculinities in Paris, 17th century », Cambridge-PSL Collaboration, « British and French Approaches to Early Modernity and the Long Eighteenth Century », Graduate Workshop, 4 et 5 juillet 2017, Jesus College, Cambridge.
  • « Sexualité et Masculinités à Paris au XVIIe siècle », participation au séminaire d’histoire de la famille et de la démographie de Paris-Sorbonne, Paris, 6 octobre 2017.
  • « Tellement homme … : affirmations et fragilités de l’honneur sexuel masculin (Paris, 1660-1750) », participation au séminaire de recherche en histoire moderne de l’université de Lausanne (UNIL), Lausanne, 11 décembre 2017.
  • « Histoire des masculinités à l’époque moderne : historiographie, perspectives et définitions », participation au séminaire « Approche de genre », master d’histoire de l’université d’Evry, Val d’Essonne, le 14 février 2018.
  • “Frigidity, curses, and imagination: Thinking the absence of male desire in the Seventeenth and Eighteenth Century”, participation à la 21ème edition du George Rudé Seminar in French History and Civilisation, colloque international accueilli par l’Australian National University, Canberra, 5 juillet 2018.
  • « Maîtrise des savoirs sexuels et des savoirs médicaux : enjeux sociaux et genrés (Paris, XVIIe-XVIIIe siècle) », participation à l’atelier doctoral interdisciplinaire organisé par l’École Française de Rome et l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, Rome, du 22 au 26 octobre 2018.
  • « Sexualité et Masculinités à Paris 1600-1750 : Sources et Méthodes », participation au séminaire pluri-périodes, « Hommes, femmes, masculin, féminin : genre et histoire » organisé par Anne Hugon et Geneviève Bührer-Thierry, 18 février 2019.

Publications :

  • « Puissance sexuelle, puissance maritale : la sexualité conjugale au cœur de l’exercice du pouvoir domestique à Paris au XVIIIe siècle. », Le gouvernement domestique en France. Défaillances, trahisons et réconciliations (Moyen Âge - Epoque moderne), n°62, 2018.
  • « Frigidity, curses, and imagination: Thinking the absence of male desire in the Seventeenth and Eighteenth Century », French History and Civilization, 8, 2019, p. 15 33.
  • « ‘Une action dont on rougit mesme dans les solitudes les plus secrètes’ : enquête sur les violences sexuelles conjugales (Paris, XVIIe-XVIIIe siècles) », article à paraître dans la revue Clio, n°52.

Publications de l'année 2019

Boudjaaba Fabrice, Bournova Eugenia, Gasperoni Michaël et Gourdon Vincent, 2019, « Le mariage dans le pourtour méditerranéen de l’Europe : du modèle à la comparaison. Introduction », Bulletin de correspondance hellénique moderne et contemporain, 2019, vol. 1, no 1.
Gourdon Vincent, 2019, « Demografia storica e storia (quantitativa) della famiglia: un dialogo complicato lungo mezzo secolo » dans Michaël Gasperoni et Alessio Fornasin (eds.), Dalla fonte al database: per una storia economica e sociale delle popolazioni del passato, San Marino, Centro Sammarinese di Studi Storici, p. 17‑40.
Gasperoni Michaël, Gourdon Vincent et Grange Cyril (eds.), 2019, Les mariages mixtes dans les sociétés contemporaines. Diversité religieuse, différences nationales, Rome, Viella.
Gasperoni Michaël, 2019, « L’émergence des unions mixtes entre juifs et catholiques : le cas de Mantoue dans la seconde moitié du XIXe siècle » dans Michaël Gasperoni, Vincent Gourdon et Cyril Grange (eds.), Les mariages mixtes dans les sociétés contemporaines. Diversité religieuse, différences nationales, Rome, Viella, p. 155‑192.

Publications de l'année 2018

Charrier Philippe, Clavandier Gaëlle, Gourdon Vincent, Rollet Catherine et Sage-Pranchère Nathalie (eds.), 2018, Morts avant de naître: la mort périnatale, Tours, Presses universitaires François Rabelais, 437 p.
Gourdon Vincent, 2018, « Les familles françaises avant la Grande Guerre : des normes et des pratiques en mutation » dans Familles à l’épreuve de la guerre, Paris, Somogy / Musée de la Grande Guerre, p. 19‑31.
Gourdon Vincent, 2018, « Prénommer pendant la Première Guerre Mondiale » dans Familles à l’épreuve de la guerre, Paris, Somogy / Musée de la Grande Guerre, p. 106‑115.
Garnier Thyphaine, Gourdon Vincent et Robin Isabelle, 2018, « Le recensement de Paris. Août-septembre 1914 » dans Familles à l’épreuve de la guerre, Paris, Somogy / Musée de la Grande Guerre, p. 60‑69.
Gourdon Vincent et Sage Pranchère Nathalie, 2018, « Enregistrer et gérer mort-nés et fausses-couches en France (époque moderne-XIXe siècle) » dans Philippe Charrier (ed.), Morts avant de naître. La mort périnatale, Tours, Presses universitaires François Rabelais, p. 44‑61.
Alfani Guido et Gourdon Vincent, 2018, « Crises démographiques : épreuves de civilisation » dans Christophe Charle et Daniel Roche (eds.), L’Europe. Encyclopédie historique, Arles, Actes Sud, p. 899‑901.
Gourdon Vincent et Krampl Ulrike, 2018, « Divorce : une progression à pas comptés » dans Christophe Charle et Daniel Roche (eds.), L’Europe. Encyclopédie historique, Arles, Actes Sud, p. 539‑543.
Gourdon Vincent et Ruggiu François-Joseph, 2018, « Mariages, unions informelles, métissages : au cœur des sociétés coloniales », Annales de Démographie historique, 2018, no 1, p. 13‑20.
Gourdon Vincent et Ruggiu François-Joseph (eds.), 2018, « Mariages coloniaux. Unions et liens familiaux dans les empires européens, XVIIIe-XXe siècles », Annales de Démographie historique, 2018, no 1.
Gourdon Vincent et Sage Pranchère Nathalie, 2018, « Enregistrement et prise en charge des foetus et mort-nés en France du XVIIe au début du XXe siècle » dans Morts avant de naître. La mort périnatale, Tours, Presses universitaires François Rabelais, p. 41‑64.
Alfani Guido, Gourdon Vincent, Munno Cristina et Robin Isabelle, 2018, « Parrainage et compérage : de nouveaux outils au service d’une histoire sociale des espaces européens et coloniaux », Histoire, economie societe, 2018, 37e année, no 4, p. 4‑17.

Publications de l'année 2017

Boudjaaba Fabrice et Gourdon Vincent, 2017, « Mobilité urbaine et service domestique à Charleville (années 1850-1870) » dans Isidro Dubert et Vincent Gourdon (eds.), Inmigración, trabajo y servicio doméstico en la Europa urbana, siglos XVIII-XX, Madrid, Casa de Velázquez, p. 197‑223.
Gourdon Vincent, 2017, « Should Abandoned Children Be Baptised? The French Case, the 16th to the Early 20th Century » dans Nicoleta Roman (ed.), Orphans and Abandoned Children in European History, Sixteenth to Twentieth Centuries, Oxford, Routledge, p. 39‑60.
Gourdon Vincent et Podesta Gian-Luca (eds.), 2017, « Populations coloniales » dans Per una storia della popolazione italiana nel Novecento, Udine, Forum.
Gourdon Vincent, 2017, « Les mutations du modèle de parrainage à Rome dans le dernier siècle des Etats Pontificaux » dans Angela Carbone (ed.), Scritti in Onore di Giovanna Da Molin. Popolazione, famiglia e società in età moderna, Bari, Cacucci, p. 229‑249.
Dubert Isidro et Gourdon Vincent, 2017, « Introducción. Útiles, métodos, enfoques, resultados » dans Isidro Dubert et Vincent Gourdon (eds.), Inmigración, trabajo y servicio domestico en la Europa urbana, siglos XVIII-XX, Madrid, Casa de Velazquez, p. 1‑20.
Barusse de Luca Virginie, Gourdon Vincent et Sage Pranchère Nathalie, 2017, « Catherine Rollet (1942-2016), démographe et historienne de l’enfance », Annales de Démographie historique, 2017, no 2, p. 5‑12.
Dubert Isidro et Gourdon Vincent (eds.), 2018, Inmigración, trabajo y servicio domestico en la Europa urbana, siglos XVIII-XX, Madrid, Casa de Velazquez, 293 p.
Gourdon Vincent et Robin Isabelle, 2017, « Parrains et voisins? Espace et parrainage en banlieue parisienne au XIXe siècle », Dubrovnik annals, 2017, no 21, p. 47‑72.