Julien Wilmart

Doctorant et vacataire en Histoire moderne

julien_wilmart
(@)yahoo.fr

Après la réalisation d’un master en Histoire moderne à Sorbonne Université sous la direction du Prof. Lucien Bély, consacré au logement et aux casernes des Mousquetaires du roi à Paris, Julien Wilmart a obtenu l’Agrégation de l’enseignement secondaire supérieur en Histoire à l’Université de Louvain-la-Neuve (UCL). Grâce à un contrat doctoral puis à une allocation de thèse du Ministère des Armées, il termine actuellement une thèse de doctorat sur l’histoire et le fonctionnement des deux compagnies de Mousquetaires du roi, de leur création en 1622 à leur suppression définitive en 1815. En parallèle de ce travail de recherche, il a assuré des heures d’enseignement à Sorbonne Université et à l’Université de Paris en tant qu’Attaché temporaire d’enseignement et de recherche (ATER) puis de vacataire.

Thèse

Les deux compagnies de Mousquetaires de la Maison militaire du roi (1622-1815) :
carrières, vie militaire, stratégies sociales et représentation culturelle

Sous la direction de

Lucien Bély

Sorbonne Université

Sébastien Dubois

Université Saint-Louis (Bruxelles)

Ce travail de recherche a pour ambition d’étudier les deux compagnies de Mousquetaires de la Maison du roi de leur création en 1622 à leur suppression définitive en 1815. La problématique tend à étudier les Mousquetaires sous le prisme de deux approches. Il s’agit tout d’abord de comprendre le fonctionnement d’une des troupes d’élite de l’armée et ses spécificités : en quoi sont-ils singuliers par rapport aux autres corps ? Ensuite, et concomitamment, il est intéressant d’étudier la légende des Mousquetaires en train de se construire en recherchant ses fondements dans le quotidien des hommes qui composaient cette troupe : en quoi tout ce qu’ils firent – officiellement ou non – et ce qu’ils étaient, représente une base à ce mythe et comment tout cela a contribué, par la suite, à ancrer la légende avec l’œuvre d’Alexandre Dumas.

Statut : Doctorant et vacataire

Année du début de la thèse : 2013

Composante : École doctorale 2 (ED 188) : « Histoire moderne et contemporaine »

Rattachement : Sorbonne Université

E-mail : julien_wilmart@yahoo.fr

Adresse institutionnelle :  CRM (UMR 8596), 1, rue Victor Cousin, 75005 Paris

Discipline : Histoire moderne

Thématiques de recherche :

  • Histoire militaire, de la guerre et des armées aux XVIIe et XVIIIe siècles
  • Histoire institutionnelle et politique de la France sous l'Ancien Régime
  • Histoire de la société curiale et de la Cour sous Louis XIV et Louis XV
  • Histoire de la noblesse à l'époque moderne
  • Histoire de Paris aux XVIIe et XVIIIe siècles
  • Histoire des techniques et armements à l'époque moderne

Axe(s) du laboratoire :

  • Axe 4 : Systèmes politiques de l’Ancien Régime à l’époque contemporaine

Participations aux séminaires du CRM :

  • Séminaires d'Histoire Moderne et Contemporaine :
    • Séminaire des relations internationales dans les mondes modernes Anthropologie de la diplomatie et de la vie de Cour en France et en Europe

Activités de recherches :

  • Thèse de doctorat : "Les deux compagnies de Mousquetaires de la Maison du roi (1622-1815) : carrières, vie militaire, stratégies sociales et représentation culturelle"
  •  Master de recherche : "Le logement à Paris des deux compagnies de Mousquetaires de la Maison militaire du roi, 1657-1720. Les prémices du casernement des troupes en France"
  • Co-organisation du séminaire "Histoire internationale de l'Europe et du monde" coordonné par Lucien Bély.
  • Membre du Comité scientifique de l’Association Européenne de la Route d’Artagnan (AERA) : rapporteur du comité de la recherche historique.
  • Co-organisation de l’exposition « D’Artagnan et les Mousquetaires dans les archives d’Ancien Régime », en collaboration avec le SHD, la ville de Vincennes et la Société des Amis de Vincennes, 2023.
  • Co-Organisation de trois journées d'étude au Service historique de la Défense (dans le cadre de l'allocation de recherche du Ministère des Armées).
  • Co-organisation de deux journées d'étude des doctorants de l'Ecole doctorale 2.

  • Chargé de TD (ATER) : "Les Européens et le monde (XVe-XVIIIe siècles)" (L2, Sorbonne Université, 2017-2019).
  • Chargé de TD (ATER) : "La France au XVIIIe siècle : État et institutions" (L1, Sorbonne Université, 2018-2019).
  • Chargé de TD (vacataire) : "Histoire des Îles britanniques (XVIe-XVIIIe siècles)" (L1, Sorbonne Université, 2020-2021).
  • Chargé de TD (vacataire) : "Histoire politique et culturelle de l’Europe de la première modernité : Les Renaissances" (L2, Université de Paris, 2019-2021).
  • Chargé de TD (vacataire) : "Sources de l’Histoire moderne" (L1, Université de Paris, 2019-2021).

Communications sans publication :

  • Colloque international organisé par l’Université de Montréal et l’Université du Québec à Montréal (UQÀM), "Arbitraire et arbitrages : les zones grise du pouvoir (XIIIe-XVIIIe siècle)", Montréal, 19-21 mai 2021 : "L’interférence royale dans les procédures judiciaires contre les Mousquetaires du roi aux XVIIe et XVIIIe siècles : pratique d’exception et protection inconditionnelle ?"
  • Colloque international organisé dans le cadre du Programme Patrimoine militaire par l’université de Toulouse Jean Jaurès (Nicolas Meynen) et l’EPHE (Émilie d’Orgeix), "Patrimoines militaires habités. Espaces intérieurs, mobilier et mémoire des lieux (XIVe-XXIe siècle)", Paris, 26-27 mars 2021 : "De la construction à l’aménagement d’une caserne sous l’Ancien Régime : vie quotidienne et organisation spatiale des hôtels parisiens des Mousquetaires du roi (1671-1775)."
  • Séminaire de recherche "Les chantiers de l’Histoire moderne" organisé par Charlotte de Castelnau-L’Estoile, François Zanetti et Sébastien Pautet, Université de Paris, 10 décembre 2020 : "Les Mousquetaires du roi entre ordre et désordres à Paris aux XVIIe et XVIIIe siècles."
  • Conférence de la Société des Amis de Vincennes, Vincennes, 17 février 2018 : "D’Artagnan et les Mousquetaires du roi (1622-1815) : fidélité, esprit de corps et bras armé du roi de France."
  • Colloque de l’Association nationale des officiers de réserve de la Gendarmerie nationale (ANORGEND) et de la Gendarmerie nationale, "De la Garde de la Maréchaussée à la Garde Nationale – Jalons d’histoire", organisé par Stéphane BLOND, Hôtel de Ville de Paris, 9 novembre 2017 : "Structure, organisation et mission des deux compagnies de Mousquetaires du roi, 1622-1775."

Publications :

  • La violence nobiliaire au combat aux XVIIe et XVIIIe siècles : les Mousquetaires du roi de France ou la recherche d’un idéal chevaleresque perdu", dans Benjamin DERUELLE, Nicolas HANDFIELD et Philipp PORTELANCE (dir.), "De la violence à l’extrême : discours, représentations et pratiques de la violence chez les combattants", Paris, Hermann. (En cours de publication).
  • "Les casernes des Mousquetaires du roi ou l’insertion matérielle d’un corps d’élite d’Ancien Régime à Paris aux XVIIe et XVIIIe siècles", dans Nicolas MEYNEN et Émilie d’ORGEIX (dir.), "L’Armée dans la ville. Forces en présence, architectures et espaces partagés", Toulouse, Presses Universitaires du Midi. (En cours de publication).
  • « "Ils ont ébauché la victoire et donné le branle à toute l’affaire" (Monsieur) : L’utilisation militaire des Mousquetaires du roi, 1622-1775 », dans "Revue Historique des Armées", Vincennes, SHD. (En cours de publication).
  • "La casaque et la soubreveste à croix fleurdelisées des Mousquetaires du roi : recherches sur la symbolique et la représentation de l’uniforme d’une troupe d’élite aux XVIIe et XVIIIe siècles", dans Hervé DRÉVILLON et Édouard EBEL (dir.), "Symbolique, traditions et identités militaires", Vincennes, Service historique de la Défense, 2020, p. 321-344.
  • "Des chevaux et des Mousquetaires dans le Paris des XVIIe et XVIIIe siècles", dans "Revue d’Histoire Urbaine", Bordeaux, Éditions Bière, décembre 2015, n° 44, p. 27-46.
  • "L’édification des hôtels des deux compagnies de Mousquetaires du roi à Paris, 1657-1720 : réflexions et évolutions autour des premiers plans de casernes de cavalerie", dans Bertrand FONCK et Nathalie GENET-ROUFFIAC, "Combattre et gouverner. Dynamiques de l’histoire militaire de l’époque moderne (XVIIe-XVIIIe siècles)", Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2015, p. 333-349.
  • La Bataille de la Somme. L’offensive alliée qui a sauvé Verdun, Namur, Lemaître Publishing, Collection "50 Minutes", 2014.

Publications de l'année 2019

Boudjaaba Fabrice, Bournova Eugenia, Gasperoni Michaël et Gourdon Vincent, 2019, « Le mariage dans le pourtour méditerranéen de l’Europe : du modèle à la comparaison. Introduction », Bulletin de correspondance hellénique moderne et contemporain, 2019, vol. 1, no 1.
Gourdon Vincent, 2019, « Demografia storica e storia (quantitativa) della famiglia: un dialogo complicato lungo mezzo secolo » dans Michaël Gasperoni et Alessio Fornasin (eds.), Dalla fonte al database: per una storia economica e sociale delle popolazioni del passato, San Marino, Centro Sammarinese di Studi Storici, p. 17‑40.
Gasperoni Michaël, Gourdon Vincent et Grange Cyril (eds.), 2019, Les mariages mixtes dans les sociétés contemporaines. Diversité religieuse, différences nationales, Rome, Viella.
Gasperoni Michaël, 2019, « L’émergence des unions mixtes entre juifs et catholiques : le cas de Mantoue dans la seconde moitié du XIXe siècle » dans Michaël Gasperoni, Vincent Gourdon et Cyril Grange (eds.), Les mariages mixtes dans les sociétés contemporaines. Diversité religieuse, différences nationales, Rome, Viella, p. 155‑192.

Publications de l'année 2018

Charrier Philippe, Clavandier Gaëlle, Gourdon Vincent, Rollet Catherine et Sage-Pranchère Nathalie (eds.), 2018, Morts avant de naître: la mort périnatale, Tours, Presses universitaires François Rabelais, 437 p.
Gourdon Vincent, 2018, « Les familles françaises avant la Grande Guerre : des normes et des pratiques en mutation » dans Familles à l’épreuve de la guerre, Paris, Somogy / Musée de la Grande Guerre, p. 19‑31.
Gourdon Vincent, 2018, « Prénommer pendant la Première Guerre Mondiale » dans Familles à l’épreuve de la guerre, Paris, Somogy / Musée de la Grande Guerre, p. 106‑115.
Garnier Thyphaine, Gourdon Vincent et Robin Isabelle, 2018, « Le recensement de Paris. Août-septembre 1914 » dans Familles à l’épreuve de la guerre, Paris, Somogy / Musée de la Grande Guerre, p. 60‑69.
Gourdon Vincent et Sage Pranchère Nathalie, 2018, « Enregistrer et gérer mort-nés et fausses-couches en France (époque moderne-XIXe siècle) » dans Philippe Charrier (ed.), Morts avant de naître. La mort périnatale, Tours, Presses universitaires François Rabelais, p. 44‑61.
Alfani Guido et Gourdon Vincent, 2018, « Crises démographiques : épreuves de civilisation » dans Christophe Charle et Daniel Roche (eds.), L’Europe. Encyclopédie historique, Arles, Actes Sud, p. 899‑901.
Gourdon Vincent et Krampl Ulrike, 2018, « Divorce : une progression à pas comptés » dans Christophe Charle et Daniel Roche (eds.), L’Europe. Encyclopédie historique, Arles, Actes Sud, p. 539‑543.
Gourdon Vincent et Ruggiu François-Joseph, 2018, « Mariages, unions informelles, métissages : au cœur des sociétés coloniales », Annales de Démographie historique, 2018, no 1, p. 13‑20.
Gourdon Vincent et Ruggiu François-Joseph (eds.), 2018, « Mariages coloniaux. Unions et liens familiaux dans les empires européens, XVIIIe-XXe siècles », Annales de Démographie historique, 2018, no 1.
Gourdon Vincent et Sage Pranchère Nathalie, 2018, « Enregistrement et prise en charge des foetus et mort-nés en France du XVIIe au début du XXe siècle » dans Morts avant de naître. La mort périnatale, Tours, Presses universitaires François Rabelais, p. 41‑64.
Alfani Guido, Gourdon Vincent, Munno Cristina et Robin Isabelle, 2018, « Parrainage et compérage : de nouveaux outils au service d’une histoire sociale des espaces européens et coloniaux », Histoire, economie societe, 2018, 37e année, no 4, p. 4‑17.

Publications de l'année 2017

Boudjaaba Fabrice et Gourdon Vincent, 2017, « Mobilité urbaine et service domestique à Charleville (années 1850-1870) » dans Isidro Dubert et Vincent Gourdon (eds.), Inmigración, trabajo y servicio doméstico en la Europa urbana, siglos XVIII-XX, Madrid, Casa de Velázquez, p. 197‑223.
Gourdon Vincent, 2017, « Should Abandoned Children Be Baptised? The French Case, the 16th to the Early 20th Century » dans Nicoleta Roman (ed.), Orphans and Abandoned Children in European History, Sixteenth to Twentieth Centuries, Oxford, Routledge, p. 39‑60.
Gourdon Vincent et Podesta Gian-Luca (eds.), 2017, « Populations coloniales » dans Per una storia della popolazione italiana nel Novecento, Udine, Forum.
Gourdon Vincent, 2017, « Les mutations du modèle de parrainage à Rome dans le dernier siècle des Etats Pontificaux » dans Angela Carbone (ed.), Scritti in Onore di Giovanna Da Molin. Popolazione, famiglia e società in età moderna, Bari, Cacucci, p. 229‑249.
Dubert Isidro et Gourdon Vincent, 2017, « Introducción. Útiles, métodos, enfoques, resultados » dans Isidro Dubert et Vincent Gourdon (eds.), Inmigración, trabajo y servicio domestico en la Europa urbana, siglos XVIII-XX, Madrid, Casa de Velazquez, p. 1‑20.
Barusse de Luca Virginie, Gourdon Vincent et Sage Pranchère Nathalie, 2017, « Catherine Rollet (1942-2016), démographe et historienne de l’enfance », Annales de Démographie historique, 2017, no 2, p. 5‑12.
Dubert Isidro et Gourdon Vincent (eds.), 2018, Inmigración, trabajo y servicio domestico en la Europa urbana, siglos XVIII-XX, Madrid, Casa de Velazquez, 293 p.
Gourdon Vincent et Robin Isabelle, 2017, « Parrains et voisins? Espace et parrainage en banlieue parisienne au XIXe siècle », Dubrovnik annals, 2017, no 21, p. 47‑72.