Cécile Alexandre

Doctorante contractuelle en Histoire moderne et contemporaine

cecile.alexandre
(@)sorbonne-universite.fr

Après deux années de préparation en classe prépa Chartes à Henri IV de 2009 à 2011, j’ai validé ma licence d’Histoire à Paris IV Sorbonne (2012). Ensuite, j’ai poursuivi avec un master Recherche en Histoire de la famille et de la démographie (2012-2014) : mon sujet de recherche était le parrainage à Charleville aux XVIIIIe et XIXe siècles, sous la direction de Vincent Gourdon et François-Joseph Ruggiu. J’ai préparé le concours de l’Agrégation d’Histoire que j’ai obtenu en 2017 et validé mon année de stage en 2017-2018. En septembre 2018, j’ai signé mon contrat doctoral avec mission d’enseignement à Sorbonne Université sous la direction de Vincent Gourdon. Je fais partie de l’équipe travaillant sur la population et l’histoire de Charleville (Connexions carolopolitaines).

Thèse

Transmissions et cultures familiales :
enquête sur la population de Charleville (1740-1890)

Sous la direction de

Vincent Gourdon

Centre national
de la recherche scientifique

Notre thèse est une étude des cultures familiales dans la population de Charleville (Nord-Est de la France) entre 1740 et 1890. La culture familiale peut être définie comme un comportement ou un choix transmis au sein d’une famille ; un élément constitutif de l’identité ou du patrimoine invisible d’une famille, et dont les membres peuvent être plus ou moins conscients. Elle peut se voir dans les transmissions, comme les héritages matériels, mais aussi ceux immatériels comme les choix faits par une personne dans les grands événements de sa vie. Nous analysons les transmissions au sein d’un échantillon de 210 familles de tous milieux sociaux, reconstruites sur au moins deux générations dans notre période. Le but de notre thèse est d’identifier les cultures familiales, comprendre quels sont les facteurs sociaux, économiques, voire politiques et religieux favorisant leur apparition et leur maintien au fil des générations et enfin de comprendre comment elles sont des facteurs à part entière dans le parcours des individus.

Statut : Doctorante contractuelle

Année du début de la thèse : 2018

Composante : École doctorale 2 (ED 188) : « Histoire moderne et contemporaine »

Rattachement : Sorbonne Université

E-mail : cecile.alexandre@sorbonne-universite.fr

Adresse institutionnelle :  CRM (UMR 8596), 1, rue Victor Cousin, 75005 Paris

Discipline : Histoire moderne / Histoire contemporaine / Humanités numériques

Thématiques de recherche :

  • Histoire de la famille (XVIIe - XIXe siècles)
  • Démographie historique
  • Histoire urbaine
  • Histoire des femmes
  • Histoire de l'enfance

Axe(s) du laboratoire :

  • Axe 1 : Démographie, Familles, Sociétés

Participations aux séminaires du CRM :

  • Séminaires d'Histoire Moderne et Contemporaine :
    • Séminaire d’Histoire de la famille et des populations Société, Parenté, Migrations, Enfance, Genre, Sexualités, Santé

Activités de recherches :

  • Contribution à la collecte et l'analyse de données dans le cadre de Connexions carolopolitaines : histoire de la population et de la ville de Charleville (XVIIe-XIXe siècles).
  • Membre du comité d'organisation du colloque "Nouveaux Regards sur Charleville: Histoire, Population et Territoire (XVIIe-XIXe siècles) les 28 et 29 mai 2020"
  • Chargée de la communication avec le grand public et des réflexions des projets de science participative de Connexions carolopolitaines

  • 2018 à 2021 : TD de L1 Histoire des îles et empire britanniques (XVIe-XVIIIe siècles)

Communications sans publication :

  • "Des transmissions aux cultures familiales : méthodes quantitatives et qualitatives, enquête sur la population de Charleville entre 1740 et 1890", communication au séminaire d'Histoire de la famille et des populations Société, Parenté, Migrations, Enfance, Genre, Sexualités, Santé le 20 novembre 2020.
  • "Transmissions et cultures familiales : méthodes quantitatives et qualitatives", communication au séminaire Seize-Dixhuit (doctorants de moderne du Centre Roland Mousnier", le 20 octobre 2020.
    - "Présentation des formations en humanités numériques et un exemple d’utilisation de bases de données pour une analyse quantative en histoire" avec Benoît Pandolfi, communication au séminaire Seize-Dixhuit (doctorants de moderne du Centre Roland Mousnier, le 22 octobre 2019.
  • "Les cultures familiales dans la France d’Ancien Régime", avec François-Joseph Ruggiu et Vincent Gourdon, communication au séminaire d'Histoire de la famille et des populations Société, Parenté, Migrations, Enfance, Genre, Sexualités, Santé le 19 octobre 2018.
  • "Parrainer à Charleville", communication à Charleville-Mézières dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine avec le centre Roland Mousnier, 16 et 17 septembre 2016.

Publications :

  • C. Alexandre, F.-J. Ruggiu, "La circulación de los oficios en Charleville. Familia y trabajo en los siglos XVIII y XIX", Revista de Historia moderna, Anales de la Universidad de Alicante, Universidad de Alicante, 34, Alicante, 2016, pp. 239-256.
  • "Parrainer à Charleville au XVIIIe siècle", in G. Alfani, V. Gourdon, I. Robin (dir.), Le parrainage en Europe et en Amérique, Pratiques de Longues durées (XVIe-XXIe siècle), Bruxelles, 2015, pp. 315-331.

Publications de l'année 2019

Boudjaaba Fabrice, Bournova Eugenia, Gasperoni Michaël et Gourdon Vincent, 2019, « Le mariage dans le pourtour méditerranéen de l’Europe : du modèle à la comparaison. Introduction », Bulletin de correspondance hellénique moderne et contemporain, 2019, vol. 1, no 1.
Gourdon Vincent, 2019, « Demografia storica e storia (quantitativa) della famiglia: un dialogo complicato lungo mezzo secolo » dans Michaël Gasperoni et Alessio Fornasin (eds.), Dalla fonte al database: per una storia economica e sociale delle popolazioni del passato, San Marino, Centro Sammarinese di Studi Storici, p. 17‑40.
Gasperoni Michaël, Gourdon Vincent et Grange Cyril (eds.), 2019, Les mariages mixtes dans les sociétés contemporaines. Diversité religieuse, différences nationales, Rome, Viella.
Gasperoni Michaël, 2019, « L’émergence des unions mixtes entre juifs et catholiques : le cas de Mantoue dans la seconde moitié du XIXe siècle » dans Michaël Gasperoni, Vincent Gourdon et Cyril Grange (eds.), Les mariages mixtes dans les sociétés contemporaines. Diversité religieuse, différences nationales, Rome, Viella, p. 155‑192.

Publications de l'année 2018

Charrier Philippe, Clavandier Gaëlle, Gourdon Vincent, Rollet Catherine et Sage-Pranchère Nathalie (eds.), 2018, Morts avant de naître: la mort périnatale, Tours, Presses universitaires François Rabelais, 437 p.
Gourdon Vincent, 2018, « Les familles françaises avant la Grande Guerre : des normes et des pratiques en mutation » dans Familles à l’épreuve de la guerre, Paris, Somogy / Musée de la Grande Guerre, p. 19‑31.
Gourdon Vincent, 2018, « Prénommer pendant la Première Guerre Mondiale » dans Familles à l’épreuve de la guerre, Paris, Somogy / Musée de la Grande Guerre, p. 106‑115.
Garnier Thyphaine, Gourdon Vincent et Robin Isabelle, 2018, « Le recensement de Paris. Août-septembre 1914 » dans Familles à l’épreuve de la guerre, Paris, Somogy / Musée de la Grande Guerre, p. 60‑69.
Gourdon Vincent et Sage Pranchère Nathalie, 2018, « Enregistrer et gérer mort-nés et fausses-couches en France (époque moderne-XIXe siècle) » dans Philippe Charrier (ed.), Morts avant de naître. La mort périnatale, Tours, Presses universitaires François Rabelais, p. 44‑61.
Alfani Guido et Gourdon Vincent, 2018, « Crises démographiques : épreuves de civilisation » dans Christophe Charle et Daniel Roche (eds.), L’Europe. Encyclopédie historique, Arles, Actes Sud, p. 899‑901.
Gourdon Vincent et Krampl Ulrike, 2018, « Divorce : une progression à pas comptés » dans Christophe Charle et Daniel Roche (eds.), L’Europe. Encyclopédie historique, Arles, Actes Sud, p. 539‑543.
Gourdon Vincent et Ruggiu François-Joseph, 2018, « Mariages, unions informelles, métissages : au cœur des sociétés coloniales », Annales de Démographie historique, 2018, no 1, p. 13‑20.
Gourdon Vincent et Ruggiu François-Joseph (eds.), 2018, « Mariages coloniaux. Unions et liens familiaux dans les empires européens, XVIIIe-XXe siècles », Annales de Démographie historique, 2018, no 1.
Gourdon Vincent et Sage Pranchère Nathalie, 2018, « Enregistrement et prise en charge des foetus et mort-nés en France du XVIIe au début du XXe siècle » dans Morts avant de naître. La mort périnatale, Tours, Presses universitaires François Rabelais, p. 41‑64.
Alfani Guido, Gourdon Vincent, Munno Cristina et Robin Isabelle, 2018, « Parrainage et compérage : de nouveaux outils au service d’une histoire sociale des espaces européens et coloniaux », Histoire, economie societe, 2018, 37e année, no 4, p. 4‑17.

Publications de l'année 2017

Boudjaaba Fabrice et Gourdon Vincent, 2017, « Mobilité urbaine et service domestique à Charleville (années 1850-1870) » dans Isidro Dubert et Vincent Gourdon (eds.), Inmigración, trabajo y servicio doméstico en la Europa urbana, siglos XVIII-XX, Madrid, Casa de Velázquez, p. 197‑223.
Gourdon Vincent, 2017, « Should Abandoned Children Be Baptised? The French Case, the 16th to the Early 20th Century » dans Nicoleta Roman (ed.), Orphans and Abandoned Children in European History, Sixteenth to Twentieth Centuries, Oxford, Routledge, p. 39‑60.
Gourdon Vincent et Podesta Gian-Luca (eds.), 2017, « Populations coloniales » dans Per una storia della popolazione italiana nel Novecento, Udine, Forum.
Gourdon Vincent, 2017, « Les mutations du modèle de parrainage à Rome dans le dernier siècle des Etats Pontificaux » dans Angela Carbone (ed.), Scritti in Onore di Giovanna Da Molin. Popolazione, famiglia e società in età moderna, Bari, Cacucci, p. 229‑249.
Dubert Isidro et Gourdon Vincent, 2017, « Introducción. Útiles, métodos, enfoques, resultados » dans Isidro Dubert et Vincent Gourdon (eds.), Inmigración, trabajo y servicio domestico en la Europa urbana, siglos XVIII-XX, Madrid, Casa de Velazquez, p. 1‑20.
Barusse de Luca Virginie, Gourdon Vincent et Sage Pranchère Nathalie, 2017, « Catherine Rollet (1942-2016), démographe et historienne de l’enfance », Annales de Démographie historique, 2017, no 2, p. 5‑12.
Dubert Isidro et Gourdon Vincent (eds.), 2018, Inmigración, trabajo y servicio domestico en la Europa urbana, siglos XVIII-XX, Madrid, Casa de Velazquez, 293 p.
Gourdon Vincent et Robin Isabelle, 2017, « Parrains et voisins? Espace et parrainage en banlieue parisienne au XIXe siècle », Dubrovnik annals, 2017, no 21, p. 47‑72.