Alain-Cyril Barioz

Professeur d'histoire géographie doctorant en histoire moderne et contemporaine

Des études d’histoire (1re année à l’Université de Grenoble (1989); licence à l’Université d’Aix-en-Provence (1994) et de sciences politiques et sociales (Institut d’Etudes Politiques d’Aix, 1993), m’ont déterminé, après titularisation consécutive à la réussite du concours du CAPES (1995) et ma formation à l’IUFM de Paris-Molitor (1996) de maintenir pour objectif ma vocation pour la recherche universitaire. C’est dans ces conditions que Denis Crouzet m’a permis de m’engager dans un DEA (2000) sur “Le mépris du monde dans la littérature calviniste”. L’exercice de mon métier d’enseignant et une vie de famille bien remplie (3 enfants) m’ont incité à patienter jusqu’à présent pour accomplir la thèse de doctorat qui est restée depuis vingt mon ultime objectif personnel et professionnel.

Thèse

Le mépris du monde dans la littérature calviniste du XVIe siècle

Sous la direction de

Denis Crouzet

Sorbonne Université

Paul-Alexis Mellet

Institut d'histoire de la Réformation (Suisse)

“Etre haï du monde” ou bien “haïr le péché de ce monde” ? Au sens actif comme au sens passif, on se demandera quel rapport le réformateur Théodore de Bèze (1519-1605) entretient-il avec le contemptus mundi, syntagme traditionnellement confiné à la la doctrine monachique et cléricale. Il s’agit, dans notre thèse, de retracer l’itinéraire spirituel de l’humaniste et juriste parisien à la lumière des thèmes propres au mépris du monde (des biens, de la chair, de la gloire). Le propos était déjà au cœur de l’anthropologie pessimiste de Jean Calvin. Les recherches récentes attestent que Bèze, de dix ans son cadet, connaissait fort bien l’œuvre naissante du réformateur genevois.
C’est dans le contexte de la montée des persécutions qu’il organisa la publication de ses Juvenilia en même temps que son exil à Genève, marquant ouvertement son engagement dans la Réforme. Notre hypothèse de départ réside donc, dans ces conditions, dans une reconfiguration humaniste, opérée par les réformateurs français, de l’interprétation ecclésiastique traditionnelle du mépris du monde. Un genre du mépris du monde spécifique à la Réforme reste à démontrer.

Statut : Doctorant

Année du début de la thèse : 2017

Composante : École doctorale 2 (ED 188) : « Histoire moderne et contemporaine »

Rattachement : Sorbonne Université

E-mail : alaincyrilb@gmail.com

Adresse institutionnelle :  CRM (UMR 8596), 1, rue Victor Cousin, 75005 Paris

Discipline : Histoire moderne

Thématiques de recherche :

  • Histoire anthropologique en interdisciplinarité avec les sciences politiques et sociales
  • Histoire des représentations, des mentalités, des émotions, ...
  • Histoire de la littérature et des idées à l'époque moderne et contemporaine
  • Histoire du politique et du religieux à l'époque moderne et contemporaine
  • Histoire religieuse à l'époque moderne et contemporaine
  • Histoire de la Réforme à l'époque moderne et contemporaine

Axe(s) du laboratoire :

  • Axe 4 : Systèmes politiques de l’Ancien Régime à l’époque contemporaine
  • Axe 5 : Cultures du politique et du religieux de la Renaissance au XIXème siècle

Participations aux séminaires du CRM :

  • Séminaires d'Histoire Moderne et Contemporaine :
    • Séminaire d’Histoire socio-culturelle de la Renaissance
    • Séminaire d’Histoire politique et religieuse de la première modernité

Activités de recherches :

  • Mon mémoire soutenu à l'Institut d'Etudes Politiques d'Aix-en-Provence en 1993 portait sur la décentralisation du théâtre depuis le Front Populaire jusqu'aux lois de décentralisation (1982-83).
  • Le point commun avec mon intérêt pour la Réforme calviniste est l'ambition partagée par des mouvements qu'apparemment rien de rapproche pour mettre la culture (théâtrale ou biblique) à la portée du plus grand nombre par une langue accessible et directe (je pense à la traduction des psaumes par Théodore de Bèze).
  • J'ai depuis fourni une notice pour l'exposition "Enfance humaniste" portée par P. Eichel-Lojkine et N. Wawrzyniak (lab.3L.AM. Le Mans Université).
  • J'ai pris part à un projet FNS conduit par Paul-Alexis Mellet.
  • J'ai cosigné avec lui une notice pour le Dictionnaire Droit et Lettres de B. Meiniel.

  • Enseignement de l'histoire et de la géographie au collège Jean Moulin à Aubervilliers , au collège Karl Marx à Villejuif, au collège Germaine Tillion à Paris XIIe et autres établissements (collège Paul Bert, XIVe; Collège Corioli, 5e; Lycée Chenevière Malézieux, XIIe).

Communications sans publication :

  • Novembre 2017: Conférence sur Théodore de Bèze pour la commémoration du 500re de Luther (invité par Yann Lignereux), au château de Nantes
  • décembre 2018: exposé sur "chanter le contemptus mundi" en séminaire de Olivier Millet
  • Juin 2019: exposé de la thèse à l'IHR de Genève
  • septembre 2019: communication en séminaire de Véronique Ferrer à l'Université de Nanterre
  • janvier 2020: communication à la société de littérature du XVIe siècle
  • Deux autres exposés prévus en séminaire de Denis Crouzet et de Olivier Millet ont été annulé en raison du confinement de mars 2020

Publications de l'année 2019

Boudjaaba Fabrice, Bournova Eugenia, Gasperoni Michaël et Gourdon Vincent, 2019, « Le mariage dans le pourtour méditerranéen de l’Europe : du modèle à la comparaison. Introduction », Bulletin de correspondance hellénique moderne et contemporain, 2019, vol. 1, no 1.
Gourdon Vincent, 2019, « Demografia storica e storia (quantitativa) della famiglia: un dialogo complicato lungo mezzo secolo » dans Michaël Gasperoni et Alessio Fornasin (eds.), Dalla fonte al database: per una storia economica e sociale delle popolazioni del passato, San Marino, Centro Sammarinese di Studi Storici, p. 17‑40.
Gasperoni Michaël, Gourdon Vincent et Grange Cyril (eds.), 2019, Les mariages mixtes dans les sociétés contemporaines. Diversité religieuse, différences nationales, Rome, Viella.
Gasperoni Michaël, 2019, « L’émergence des unions mixtes entre juifs et catholiques : le cas de Mantoue dans la seconde moitié du XIXe siècle » dans Michaël Gasperoni, Vincent Gourdon et Cyril Grange (eds.), Les mariages mixtes dans les sociétés contemporaines. Diversité religieuse, différences nationales, Rome, Viella, p. 155‑192.

Publications de l'année 2018

Charrier Philippe, Clavandier Gaëlle, Gourdon Vincent, Rollet Catherine et Sage-Pranchère Nathalie (eds.), 2018, Morts avant de naître: la mort périnatale, Tours, Presses universitaires François Rabelais, 437 p.
Gourdon Vincent, 2018, « Les familles françaises avant la Grande Guerre : des normes et des pratiques en mutation » dans Familles à l’épreuve de la guerre, Paris, Somogy / Musée de la Grande Guerre, p. 19‑31.
Gourdon Vincent, 2018, « Prénommer pendant la Première Guerre Mondiale » dans Familles à l’épreuve de la guerre, Paris, Somogy / Musée de la Grande Guerre, p. 106‑115.
Garnier Thyphaine, Gourdon Vincent et Robin Isabelle, 2018, « Le recensement de Paris. Août-septembre 1914 » dans Familles à l’épreuve de la guerre, Paris, Somogy / Musée de la Grande Guerre, p. 60‑69.
Gourdon Vincent et Sage Pranchère Nathalie, 2018, « Enregistrer et gérer mort-nés et fausses-couches en France (époque moderne-XIXe siècle) » dans Philippe Charrier (ed.), Morts avant de naître. La mort périnatale, Tours, Presses universitaires François Rabelais, p. 44‑61.
Alfani Guido et Gourdon Vincent, 2018, « Crises démographiques : épreuves de civilisation » dans Christophe Charle et Daniel Roche (eds.), L’Europe. Encyclopédie historique, Arles, Actes Sud, p. 899‑901.
Gourdon Vincent et Krampl Ulrike, 2018, « Divorce : une progression à pas comptés » dans Christophe Charle et Daniel Roche (eds.), L’Europe. Encyclopédie historique, Arles, Actes Sud, p. 539‑543.
Gourdon Vincent et Ruggiu François-Joseph, 2018, « Mariages, unions informelles, métissages : au cœur des sociétés coloniales », Annales de Démographie historique, 2018, no 1, p. 13‑20.
Gourdon Vincent et Ruggiu François-Joseph (eds.), 2018, « Mariages coloniaux. Unions et liens familiaux dans les empires européens, XVIIIe-XXe siècles », Annales de Démographie historique, 2018, no 1.
Gourdon Vincent et Sage Pranchère Nathalie, 2018, « Enregistrement et prise en charge des foetus et mort-nés en France du XVIIe au début du XXe siècle » dans Morts avant de naître. La mort périnatale, Tours, Presses universitaires François Rabelais, p. 41‑64.
Alfani Guido, Gourdon Vincent, Munno Cristina et Robin Isabelle, 2018, « Parrainage et compérage : de nouveaux outils au service d’une histoire sociale des espaces européens et coloniaux », Histoire, economie societe, 2018, 37e année, no 4, p. 4‑17.

Publications de l'année 2017

Boudjaaba Fabrice et Gourdon Vincent, 2017, « Mobilité urbaine et service domestique à Charleville (années 1850-1870) » dans Isidro Dubert et Vincent Gourdon (eds.), Inmigración, trabajo y servicio doméstico en la Europa urbana, siglos XVIII-XX, Madrid, Casa de Velázquez, p. 197‑223.
Gourdon Vincent, 2017, « Should Abandoned Children Be Baptised? The French Case, the 16th to the Early 20th Century » dans Nicoleta Roman (ed.), Orphans and Abandoned Children in European History, Sixteenth to Twentieth Centuries, Oxford, Routledge, p. 39‑60.
Gourdon Vincent et Podesta Gian-Luca (eds.), 2017, « Populations coloniales » dans Per una storia della popolazione italiana nel Novecento, Udine, Forum.
Gourdon Vincent, 2017, « Les mutations du modèle de parrainage à Rome dans le dernier siècle des Etats Pontificaux » dans Angela Carbone (ed.), Scritti in Onore di Giovanna Da Molin. Popolazione, famiglia e società in età moderna, Bari, Cacucci, p. 229‑249.
Dubert Isidro et Gourdon Vincent, 2017, « Introducción. Útiles, métodos, enfoques, resultados » dans Isidro Dubert et Vincent Gourdon (eds.), Inmigración, trabajo y servicio domestico en la Europa urbana, siglos XVIII-XX, Madrid, Casa de Velazquez, p. 1‑20.
Barusse de Luca Virginie, Gourdon Vincent et Sage Pranchère Nathalie, 2017, « Catherine Rollet (1942-2016), démographe et historienne de l’enfance », Annales de Démographie historique, 2017, no 2, p. 5‑12.
Dubert Isidro et Gourdon Vincent (eds.), 2018, Inmigración, trabajo y servicio domestico en la Europa urbana, siglos XVIII-XX, Madrid, Casa de Velazquez, 293 p.
Gourdon Vincent et Robin Isabelle, 2017, « Parrains et voisins? Espace et parrainage en banlieue parisienne au XIXe siècle », Dubrovnik annals, 2017, no 21, p. 47‑72.