Adrien Aracil

Doctorant en Histoire moderne

Parcours universitaire : Hypokhâgne et khâgne A/L au Lycée Henri-IV (Paris). Admissibilité à l’ENS Ulm, équivalence licence d’histoire et de philosophie (2006-2009). Master recherche-agrégation à l’Université Paris-Sorbonne (spécialité civilisation des temps modernes), mention Très Bien (2009-2011). Auditeur d’agrégation à l’ENS Ulm. Obtention de l’agrégation externe d’histoire (2013). Thèse en cours (depuis 2015).
Parcours professionnel : Professeur agrégé d’histoire en lycée (2013-2015 et 2020-2021) ; Doctorant contractuel puis ATER à Sorbonne Université, UFR d’histoire (2015-2020).

Thèse

Histoire d'une liberté politique au premier âge baroque.
Protestants, politique et monarchie dans la France du premier XVIIe siècle
(vers 1598-vers 1629)

Sous la direction de

Denis Crouzet

Sorbonne Université

Ce travail tente d’extraire l’histoire politique d’une perspective confessionnelle pour se focaliser sur la question des pratiques et des actions politiques. Prenant au sérieux la dimension politique des actions, nous postulons d’une part qu’elles permettent de dire non seulement un projet, mais qu’elles transmettent aussi un imaginaire de la façon dont se structurent les relations entre les différents acteurs politiques. Dans une perspective interdisciplinaire qui fait intervenir l’étude des langages politiques ainsi que celle de leurs supports et de leur réception, nous cherchons donc à déterminer, au sein d’une société d’Ancien Régime, la façon dont l’appropriation de ces modes d’action construit une liberté politique. Chez les huguenots, les discours justificatifs et les modes d’action, hérités du XVIe siècle, sont réagencés au premier XVIIe siècle dans une logique qui doit circuler entre la dimension mobilisatrice de la rhétorique de l’affrontement confessionnel et l’attente royale de plus en plus marquée d’un discours de l’obéissance qui profère, à tous les échelons de la société, la relation de sujétion avec le souverain.

Statut : Doctorant

Année du début de la thèse : 2015

Composante : École doctorale 2 (ED 188) : « Histoire moderne et contemporaine »

Rattachement : Sorbonne Université

E-mail : adrien.aracil@gmail.com

Adresse institutionnelle :  CRM (UMR 8596), 1, rue Victor Cousin, 75005 Paris

Discipline : Histoire moderne

Thématiques de recherche :

  • Histoire politique de la France (en particulier XVIe et premier XVIIe siècle) : pratiques et actions, théorie, construction de l’État.
  • Histoire de la monarchie française à l’époque moderne : pensées, idéologies et imaginaires politiques.
  • Histoire religieuse (affrontements religieux, catholicisme, protestantisme, lien entre religion et politique).
  • Histoire de la noblesse (en particulier sur la figure d'Henri de Rohan)
  • Interdisciplinarité (méthodes et outils offerts par les liens entre histoire et littérature)

Axe(s) du laboratoire :

  • Axe 4 : Systèmes politiques de l’Ancien Régime à l’époque contemporaine
  • Axe 5 : Cultures du politique et du religieux de la Renaissance au XIXème siècle

Participations aux séminaires du CRM :

  • Séminaires d'Histoire Moderne et Contemporaine :
    • Séminaire d’Histoire socio-culturelle de la Renaissance
    • Séminaire d’Histoire politique et religieuse de la première modernité

Activités de recherches :

  • Membre doctorant du Groupe de Recherches en Histoire des Protestantismes (GRHP).
  • Membre du groupe Seize-dixhuict (groupe des doctorants modernistes du Centre Roland-Mousnier).
  • Recension de plusieurs ouvrages dans des revues scientifiques (Annales, XVIIe siècle, Histoire, Économie & Société).

Communications sans publication :

  • 2 février 2021 : « À quoi sert la langue politique ? L’exemple des huguenots du premier XVIIe siècle et de leurs usages politiques du langage », intervention au séminaire du Grihl (EHESS).
  • 4 novembre 2019 : « Une histoire de souffle. Réflexions sur les lectures des sources d’histoire politique de la France du premier XVIIe siècle », intervention lors du séminaire de recherche de Denis Crouzet et Caroline Callard, Sorbonne Université.

Publications :

  • Séminaires d'Histoire Moderne et Contemporaine :
    • « Révolte et désobéissance dans la France du premier XVIIe siècle. Le marquis de La Case, huguenot saintongeais, face aux guerres de Rohan, en 1625 », Revue historique 693 (2020/1), p. 167-191.
    • « “Dieu permit que le Roy allast, vist, vinquist”. Réflexions sur l’usage politique d’une imitation de César par Henri de Rohan (années 1610-1630) », dans F. Champy et C. Labrune (dir.) « Médiations et construction de l’Antiquité dans l’Europe moderne », Littératures classiques 101, 2020, p. 107-117.
    • « Réagencements et usages politiques du passé et de la mémoire chez les réformés français, de l’édit de Nantes aux années 1620 », Histoire, Économie & Société 2020/3, p. 84-100.
  • Interventions lors de colloques internationaux avec publication des actes :
    •  « Dominer les huguenots : politique, domination monarchique et mise en minorité dans la France du premier XVIIe siècle (1610-1629) », contribution publiée dans D. Chaunu et S. Duc (dir.), La Domination comme expérience européenne et américaine à l’époque moderne, Bruxelles, Peter Lang, 2019, p. 239-251.
    • « Les soulèvements protestants des années 1610-1620 : une relecture des Mémoires du duc de Rohan », contribution publiée dans M. A. García Garrido, R. G. Sumillera et J. L. Martínez-Dueñas (éd.), Resistance and practices of rebellion at the age of Reformations (16th-18th centuries), Madrid, Complutense, 2019, p. 119-134.

Publications de l'année 2019

Boudjaaba Fabrice, Bournova Eugenia, Gasperoni Michaël et Gourdon Vincent, 2019, « Le mariage dans le pourtour méditerranéen de l’Europe : du modèle à la comparaison. Introduction », Bulletin de correspondance hellénique moderne et contemporain, 2019, vol. 1, no 1.
Gourdon Vincent, 2019, « Demografia storica e storia (quantitativa) della famiglia: un dialogo complicato lungo mezzo secolo » dans Michaël Gasperoni et Alessio Fornasin (eds.), Dalla fonte al database: per una storia economica e sociale delle popolazioni del passato, San Marino, Centro Sammarinese di Studi Storici, p. 17‑40.
Gasperoni Michaël, Gourdon Vincent et Grange Cyril (eds.), 2019, Les mariages mixtes dans les sociétés contemporaines. Diversité religieuse, différences nationales, Rome, Viella.
Gasperoni Michaël, 2019, « L’émergence des unions mixtes entre juifs et catholiques : le cas de Mantoue dans la seconde moitié du XIXe siècle » dans Michaël Gasperoni, Vincent Gourdon et Cyril Grange (eds.), Les mariages mixtes dans les sociétés contemporaines. Diversité religieuse, différences nationales, Rome, Viella, p. 155‑192.

Publications de l'année 2018

Charrier Philippe, Clavandier Gaëlle, Gourdon Vincent, Rollet Catherine et Sage-Pranchère Nathalie (eds.), 2018, Morts avant de naître: la mort périnatale, Tours, Presses universitaires François Rabelais, 437 p.
Gourdon Vincent, 2018, « Les familles françaises avant la Grande Guerre : des normes et des pratiques en mutation » dans Familles à l’épreuve de la guerre, Paris, Somogy / Musée de la Grande Guerre, p. 19‑31.
Gourdon Vincent, 2018, « Prénommer pendant la Première Guerre Mondiale » dans Familles à l’épreuve de la guerre, Paris, Somogy / Musée de la Grande Guerre, p. 106‑115.
Garnier Thyphaine, Gourdon Vincent et Robin Isabelle, 2018, « Le recensement de Paris. Août-septembre 1914 » dans Familles à l’épreuve de la guerre, Paris, Somogy / Musée de la Grande Guerre, p. 60‑69.
Gourdon Vincent et Sage Pranchère Nathalie, 2018, « Enregistrer et gérer mort-nés et fausses-couches en France (époque moderne-XIXe siècle) » dans Philippe Charrier (ed.), Morts avant de naître. La mort périnatale, Tours, Presses universitaires François Rabelais, p. 44‑61.
Alfani Guido et Gourdon Vincent, 2018, « Crises démographiques : épreuves de civilisation » dans Christophe Charle et Daniel Roche (eds.), L’Europe. Encyclopédie historique, Arles, Actes Sud, p. 899‑901.
Gourdon Vincent et Krampl Ulrike, 2018, « Divorce : une progression à pas comptés » dans Christophe Charle et Daniel Roche (eds.), L’Europe. Encyclopédie historique, Arles, Actes Sud, p. 539‑543.
Gourdon Vincent et Ruggiu François-Joseph, 2018, « Mariages, unions informelles, métissages : au cœur des sociétés coloniales », Annales de Démographie historique, 2018, no 1, p. 13‑20.
Gourdon Vincent et Ruggiu François-Joseph (eds.), 2018, « Mariages coloniaux. Unions et liens familiaux dans les empires européens, XVIIIe-XXe siècles », Annales de Démographie historique, 2018, no 1.
Gourdon Vincent et Sage Pranchère Nathalie, 2018, « Enregistrement et prise en charge des foetus et mort-nés en France du XVIIe au début du XXe siècle » dans Morts avant de naître. La mort périnatale, Tours, Presses universitaires François Rabelais, p. 41‑64.
Alfani Guido, Gourdon Vincent, Munno Cristina et Robin Isabelle, 2018, « Parrainage et compérage : de nouveaux outils au service d’une histoire sociale des espaces européens et coloniaux », Histoire, economie societe, 2018, 37e année, no 4, p. 4‑17.

Publications de l'année 2017

Boudjaaba Fabrice et Gourdon Vincent, 2017, « Mobilité urbaine et service domestique à Charleville (années 1850-1870) » dans Isidro Dubert et Vincent Gourdon (eds.), Inmigración, trabajo y servicio doméstico en la Europa urbana, siglos XVIII-XX, Madrid, Casa de Velázquez, p. 197‑223.
Gourdon Vincent, 2017, « Should Abandoned Children Be Baptised? The French Case, the 16th to the Early 20th Century » dans Nicoleta Roman (ed.), Orphans and Abandoned Children in European History, Sixteenth to Twentieth Centuries, Oxford, Routledge, p. 39‑60.
Gourdon Vincent et Podesta Gian-Luca (eds.), 2017, « Populations coloniales » dans Per una storia della popolazione italiana nel Novecento, Udine, Forum.
Gourdon Vincent, 2017, « Les mutations du modèle de parrainage à Rome dans le dernier siècle des Etats Pontificaux » dans Angela Carbone (ed.), Scritti in Onore di Giovanna Da Molin. Popolazione, famiglia e società in età moderna, Bari, Cacucci, p. 229‑249.
Dubert Isidro et Gourdon Vincent, 2017, « Introducción. Útiles, métodos, enfoques, resultados » dans Isidro Dubert et Vincent Gourdon (eds.), Inmigración, trabajo y servicio domestico en la Europa urbana, siglos XVIII-XX, Madrid, Casa de Velazquez, p. 1‑20.
Barusse de Luca Virginie, Gourdon Vincent et Sage Pranchère Nathalie, 2017, « Catherine Rollet (1942-2016), démographe et historienne de l’enfance », Annales de Démographie historique, 2017, no 2, p. 5‑12.
Dubert Isidro et Gourdon Vincent (eds.), 2018, Inmigración, trabajo y servicio domestico en la Europa urbana, siglos XVIII-XX, Madrid, Casa de Velazquez, 293 p.
Gourdon Vincent et Robin Isabelle, 2017, « Parrains et voisins? Espace et parrainage en banlieue parisienne au XIXe siècle », Dubrovnik annals, 2017, no 21, p. 47‑72.